Les villages et hameaux disparus

27/06/2021 0 Par HP57PB38
Vues : 76

Les villages et hameaux disparus.

par Paul BASTIEN.

Sur le territoire du district de Faulquemont, comme dans bien d’autres lieux, de nombreux villages et hameaux ont disparu au fil des siècles.

Un article publié par le Cercle Généalogique de Saint-Avold ainsi qu’un ouvrage de Alain SIMMER « Toponymie Mosellane », apportent de précieuses et informations sur ce sujet.

La lecture de ces documents permet de recenser sur l’aire du district et dans les environs proches un certain nombre de sites dont les traces physiques ou souvenirs dans la mémoire populaire ont pratiquement disparus.

Voici un relevé, non exhaustif, des éléments relevés.

Aling – commune de Folschviller (57730), en 1917 il n’en restait que deux maisons. Ce hameau aurait été détruit partiellement pendant la Guerre de Trente Ans.

Betting et Mederchen –environs de Zimming, au Vème  siècle en ce lieu de Betting était érigée une abbaye. Au IXème siècle il ne restait qu’une chapelle dédiée à saint Gengoulf. Les habitants du lieu en firent leur église paroissiale. Ces deux lieux furent détruits au cours de la Guerre de Trente Ans. Les survivants de ces localités sont probablement à l’origine du village de Zimming.

Cornessa – à l’est du village de Guessling-Hémering (57380).

Edling – se situait entre Guinglange et Dorviller (57690). Aurait été détruit pendant la Guerre de Trente Ans. D’autres écrits affirment qu’il aurait été détruit en 1740 pour avoir refusé de payer la dîme.

Gondremange – le village et son château se situaient à 500 m de Brulange (57340) en direction d’Arraincourt (57380). Le château a été détruit en 1124. En 1688, ce village est reconnu comme faisant partie de la Seigneurie d’Arraincourt.

Grossborn – village disparu au XVIIème siècle, voisin de Hellering (commune de Hombourg-Haut (57470).

Guindringen – mentionné aux abords de Créhange (57690), sans autre information.

Marcourt – ou encore Marney, Mernica, ou Merinco, près de Many (57380). Il subsiste en ces lieux une chapelle.

Remering – ancien hameau, commune d’Adelange (57380).

Semmeringen ou Symeringen – écart près de la commune de Valmont (57730), au nord-est de Lelling (57660), connu au XIVème siècle comme village de la vouerie de Saint-Avold (57500), inclus dans le fief de Valmont. Est mentionné en 1616 comme « ban désert ».

Solingen – hameau disparu, à l’extrême sud-est du ban de la commune de Vahl-lès-Faulquemont (57380). Lieu-dit situé près d’une grande mardelle encore visible. L’ancien « Chemin qui va de Dieuze à Faulquemont » passe à proximité. Ce chemin est signalé dans un relevé des chemins vicinaux de la commune de Vahl-lès-Faulquemont de 1893. Ce hameau est mentionné dans l’ouvrage d’Alain SIMMER.

Spitzling – hameau disparu de la commune d’Adelange (57380). Localisé au sud-ouest du village, en limite du ban de la commune et celui d’Eincheville (57340). Cité dans l’ouvrage d’Alain SIMMER.

Suisse-Haute, Sultzen ou Xuisse-la-Haute – ancien village de la Seigneurie de Morhange (57340). Ce hameau a été détruit pendant la Guerre de Trente Ans et reconstruit en 1698.

Ussing, Usselange, Essin ou Nessing – village disparu situé à la limite des bans de Saint-Avold (57500) et Longeville-lès-Saint-Avold (57740), près du lac d’Oderfang.

Zolling – hameau disparu, situé à la limite ouest du ban de Guessling-Hémering (57380), à proximité de l’ancien « Chemin qui va de Dieuze à Faulquemont », signalé dans un relevé des chemin vicinaux de la commune de Vahl-lès-Faulquemont de 1893. Hameau mentionné dans l’ouvrage d’Alain SIMMER.

Petite conclusion

On peut supposer qu’il s’agit très souvent de petits hameaux, d’écarts ou de fermes isolées. Ces lieux ont certainement, avec le temps, souffert d’un peuplement en forte diminution. Ce désintérêt pour cet habitat peut être dû à la gêne occasionnée par un  éloignement trop important d’un bourg ou d’un village. A cela il faut ajouter les destructions par faits de guerre et de pillage. Dans ce cas précis, rares sont les villages qui ont été reconstruits sur place.

Bibliographie.

Joseph ROHR, Arrondissements de Forbach et Sarreguemines, villages et hameaux disparus, publié par le Cercle de Généalogie de Saint-Avold.

Alain SIMMER, Toponymie mosellane, KNUTANGE, Fentsch-Vallée 2002.