Guinglange. Les cloches de mon village, un siècle d’histoire.

04/08/2021 0 Par HP57PB38

Par Marie-Jo ALBERT.

Depuis des siècles les cloches rythment la vie du village, un entretien régulier est nécessaire pour qu’elles continuent à marteler les heures et annoncer les moments de liesse ou de recueillement. Le moteur de volée de la cloche en sol#, dédiée à Notre-Dame de Lourdes vient d’être remplacé pour un montant de 1650 €. Il entraînera à nouveau les 415 kg de la dame de bronze coulée dans les ateliers de Robécourt en 1924, c’est la seule cloche rescapée de la réquisition de 1943.

            En 1954, la paroisse, la commune et de nombreux donateurs unirent leurs efforts pour remplacer les deux cloches saisies pendant la guerre.  Une  »petite » cloche, de 350 kg en la#, dédiée au Sacré-cœur, et la cloche en fa# consacrée à St Pierre aux liens, patron du village furent coulées dans les ateliers Causard à Colmar. Elles arriveront à Guinglange sur le camion du laitier Neushvander. La première électrification du clocher sera mise en place.

            De nombreux paroissiens se souviennent de la dernière bénédiction de cloche en 1972 : la petite cloche fêlée avait dû être refondue à Villedieu-les-Poêles, la célèbre cité du cuivre et de l’étain.

            En 1986, la municipalité fera installer de nouveaux abat-sons par la menuiserie Poncelet.   Protection indispensable de l’installation campanaire, les abat-sons favorisent la bonne diffusion des sons.

             Des réparations régulières sont réalisées grâce à la générosité des guinglangeois lors de la quête paroissiale annuelle : remplacement du coffret électrique, des battants de cloche, nettoyage du clocher …

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est numerisation0002.jpg

 

Bénédiction des cloches en 1954 : sur chaque cloche sont gravés la date, le nom, une petite oraison, les noms des parrains et marraines et des personnalités civiles et religieuses.

 

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est 1200px-Eglise_Guinglange.jpg

 

Le niveau supérieur du clocher abrite la chambre

des cloches et s’ouvre sur l’extérieur par de hautes

baies géminées garnies d’abat-sons.